(3/8) Z.A.C. STRASBOURG : LA NOUVELLE VITRINE DE NOGENT

(3/8) Z.A.C. STRASBOURG : LA NOUVELLE VITRINE DE NOGENTAncienne N186 (la "petite francilienne" de jadis), le boulevard de Strasbourg fut déclassé en route départementale dès 2005.Il est un axe "structurant" voué à une remodélation (PLU, "Grand Paris"). Première conséquence : il est en voie de sur-densification, avec son lot de déséquilibres qui l'accompagnent (trafic largement amplifié, population résidente accrue, absence de commerces, …) et s'apparente toujours plus à une artère "béton~goudron".Il n'y a qu'une politique municipale volontaire, exigeante et concertée qui peut transformer notre boulevard traversant en nouvelle vitrine nogentaise.Il existe un outil :la future Z.A.C. Strasbourg.1. DéfinitionZone = secteur à délimiterd'Aménagement = la ville fixe les équilibres entre privé et équipements publics (ou participant à la dynamisation du secteur)Concerté = les Nogentais sont associés à la décision2. PrincipeLa ville préempte, emprunte, acquiert, fait aménager, revend, rembourse.La ZAC est portée par une Société d'Economie Mixte qui exerce le droit de préemption au nom et pour le compte de la ville.3. A quoi ça sert ?Elle permet à la ville de reprendre la maîtrise de l'aménagement foncier de son territoire en développant une politique de services adaptés aux circonstances locales (créations de services publics, de zones d'activités économiques, …).NOGENT S’ÉVEILLE plus que tout à la mise en valeur primaire du boulevard de Strasbourg et ses abords :* réfection urgente des trottoirs, mise en sécurité des carrefours/croisements (compétence : le département), alignement respecté des 2 rangées d'arbres, équipement en mobilier urbain (bancs, …), obligation faite aux bailleurs sociaux de rénover les abords de propriétés, … etc., sont des priorités évidentes avec résultats rapides;* une piste cyclable autonome ? le boulevard n'est pas assez large pour l'aménager, en revanche une voie cyclable peut être distinguée par marquages au sol;* verdir le boulevard ? Lançons un concours des façades fleuries (rôle des conseils de quartiers) ! Samedi 22 février : troisième vidéo pour découvrir les projets de réalisations souhaitables et envisagés sur le boulevard. PARTAGEZ !

Publicada por Pierre Boixareu en Jueves, 20 de febrero de 2020

(4/8) STRASBOURG : LES CHANTIERS DE LA RENOVATION

(4/8) STRASBOURG : LES CHANTIERS DE LA RENOVATION(suivront : 5. Plaisance-Mairie / 6. Coeur de ville / 7. Port-Baltard / 8. Leclerc-Viselets)Depuis plusieurs années, le boulevard de Strasbourg est le secteur de développement urbain privilégié de Nogent. Son économie générale peut être harmonieuse. La ZAC Strasbourg (voir la présentation 3/8) est l'outil adéquat.Pour quel contenu ?La zone de revitalisation couvrirait le secteur du 150 (concession Renault, un permis de construire est déjà affiché) au 166 du boulevard (angle rue de Plaisance, il n'y a plus d'occupants), quelques secteurs en direction de la place Leclerc (Bricorama – dont le bail ne serait pas renouvelé fin mars -, Spamelec, …) et certains secteurs adjacents.Le prix du foncier nogentais n'est pas une fatalité. Objectif : conserver la maîtrise des aménagements pour créer une mixité habitation/activités, offrir des services publics et créer une offre environnementale.Des projets seront mis à l'étude, par exemple :* sur le haut de boulevard : halte-garderie, école (privée) maternelle et primaire, nouvelle implantation Brico, Spamelec, remplacement de la station Esso (au rdc d'un immeuble d'habitation) par la Caverne de Nogent, création d'une école de techniciens (supérieurs) de (maintenance) informatique, enfouissement de la station Total (en surface : nouveau parc de jeu, paddle);* vers la place Leclerc : immeuble dédié à la réalité virtuelle et 3D (salles publiques de jeux, bureaux de création, centre d'essai) – en remplacement du Brico actuel; création d'une ruche des autoentrepreneurs (domiciliation professionnelle et hébergement professionnel après accord de l'Administration fiscale; initiative qui serait la 1ère en France);* sur l'ensemble du boulevard : dynamisation commerciale par le service de restauration (brasseries, …), l'installation d'artisans, la création d'une résidence universitaire Erasmus, mise en valeur des belles façades par un éclairage basse tension, …Oui, le boulevard peut être beau et attrayant ! Vous le voulez, nous le pourrons.

Publicada por Pierre Boixareu en Lunes, 24 de febrero de 2020